pont-audemer

Départs en retraite : pour une politique de remplacement plus volontariste

Début 2014, lors du protocole de fin de conflit d’une grève dure, cinq embauches ont été négociées. Lors de la négociation annuelle obligatoire début 2015, le remplacement d’opérateurs qui pourraient évoluer vers des fonctions support a été acté, et lors d’une réunion extraordinaire du comité central d’entreprise le 31 mai dernier, la direction de Gemalto s’est engagée sur le remplacement de certaines ressources critiques. Dans les faits, et au 30 septembre, 4 embauches d’opérateurs ont été réalisées (comblant moins de 50% des départs), et le replacement de ressources critiques se fait par rotation interne, générant pour chaque cas la suppression d’un poste au final.