Articles

technical ladder

Critère « Sécurité »: le barreau de trop de l’échelle technique de Gemalto !

Mis en place en 2008 et constitué de 11 critères, l’outil d’évaluation qu’est l’échelle technique s’est vu doter d’un douzième critère – celui de la sécurité – en 2014. Et ce, sans consultation – pourtant obligatoire – du comité d’établissement (CE) et du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de Gemalto Gémenos ! Un manquement d’autant plus ennuyeux que l’échelle technique permet aux salariés concernés  – essentiellement des ingénieurs et des ETAM dont le cœur de métier est technique – d’obtenir, selon leur classement, une prime pouvant représenter jusqu’à 15% de leur salaire annuel. C’est pour cette raison que le CE et le CHSCT ont attaqué en justice la direction de Gemalto et demander la nullité de ce douzième critère ou, tout du moins, de le suspendre pour le soumettre, comme il se doit, à discussion devant les représentants des salariés. Le verdict du tribunal a donné entièrement raison aux représentants du personnel et c’est l’occasion maintenant pour les élus CFE-CGC de tout mettre en œuvre pour que ce douzième critère puisse s’appliquer de manière équitable entre tous les salariés.