Articles

Gemalto production

GEMALTO Pont-Audemer : confirmation de la dégradation de la situation sociale, et de la crainte sur l’avenir du site !

Lors de la Négociation Annuelle Obligatoire de 2015, la Direction s’était engagée à compenser par une embauche, la promotion d’un opérateur vers un poste de technicien partant à la retraite. Cet engagement n’a pas été respecté pour le dernier cas concerné. En effet l’officialisation du contrat de la personne a été sciemment décalée à Janvier 2016 pour justifier le non remplacement.

Les embauches sont aujourd’hui gelées, les intérimaires interdits, les vacataires enfants du personnel également (une « première » depuis plus de 20 ans). Et l’effectif continue de décroître (25 à 35 départs d’ici 2017).

Nous n’aurons plus aucune flexibilité en 2016 pour respecter les volumes de commande. Des contraintes accrues sont ajoutées sur la polyvalence et la prise des congés.

Ces exemples de dégradation sociale sont révélateurs d’un risque plus grave encore : l’avenir du site au delà de 2017, étant donné que Pont-Audemer a pour seule activité la production de cartes de téléphonie mobile, dont le marché est en décroissance, et la Direction de Gemalto a annoncé en CCE qu’elle ne voyait aucun relais de croissance industriel à moyen terme.

La CFE-CGC est prête à discuter de mesures de flexibilité pour améliorer notre réactivité afin d’encore mieux satisfaire nos clients, mais demande en contrepartie des engagements sérieux sur la pérennité du site.