Articles

crédit iStock|meskolo

Rachat de Gemalto par Thales – Saison 1 – Ép.6 – Réorganisation Gemalto : les trois principaux changements

Dans la perspective du rachat de Gemalto par Thales, une réorganisation est en cours chez Gemalto. Objectif : faire en sorte que la nouvelle organisation « matche » avec celle de Thales après le rachat.

Changement n°1 : Gemalto SA se nommera Thales DIS France.

Changement n°2 : Gemalto fera partie de la BU DIS. DIS pour Digital Identity and Security. La BU DIS sera une organisation fonctionnelle, sans existence juridique. Elle regroupera les entreprises Gemalto, Thales Digital Factory, Thales eSecurity et Guavus. Soit environ 16 000 salariés et un CA de 3,3 milliards d’euros.

Changement n°3 : la BU DIS sera segmentée en 5 Business Lines. Toutes portent un acronyme en trois lettres pour suivre la règle mise en place par Thales : CPL (Cloud Protection and Licensing), BPS (Banking & Payment Services), IBS (Identity & Biometric Solutions), MCS (Mobile Connectivity Solutions) et AIS (Analytics & IOT Solutions).

Cette réorganisation ne sera effective que lorsque le comité central d’entreprise de Gemalto aura donné son avis sur la procédure d’information / consultation qu’a lancée la direction de Gemalto. Les organisations syndicales ont jusqu’au 1er juin 2019 pour faire connaître leur avis et poser toutes les questions qu’elles jugent nécessaires. La CFE-CGC n’a nullement l’intention de bloquer inutilement la procédure en cours. Elle se doit cependant de comprendre les problématiques auxquelles certains salariés risquent d’être confrontées et de les anticiper. Elle fera donc son possible pour étudier le projet de réorganisation présenté par la direction dans les meilleurs délais. Les salariés ont besoin de se projeter dans la nouvelle organisation. C’est pourquoi nous demandons d’ores et déjà transparence, visibilité et réactivité dans les réponses qui seront apportées à nos questions, notamment en ce qui concerne la reconstruction des équipes Gemalto et l’intégration de certains salariés Gemalto dans les équipes Thales.

Salariés de Gemalto, prenez contact avec vos représentants CFE-CGC pour partager vos interrogations et vos problèmes afin de les clarifier et de demander à la direction de les résoudre.

Gemalto réorganisation

Gemalto réorganise ses équipes pour s’adapter au marché

Deux réorganisations affectant en France des équipes des sites de Meudon et la Ciotat ont été présentées en CCE du 17 décembre.

Le but annoncé est de mieux se préparer aux évolutions du marché dès 2016.

On peut s’étonner qu’il ait fallu attendre l’élaboration du budget 2016 pour annoncer plus de 40 personnes à recaser. Gemalto est encore bien loin d’une réelle Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) pourtant obligatoire.

Le site de Gémenos est également concerné car il accueillera dans ses services des personnes issues de ces réorganisations.

Nous devons rester attentifs pour que ces réorganisations soient réalisées dans des conditions permettant à la fois aux salariés et à Gemalto de garder une dynamique. Aucun licenciement n’est prévu du fait des nombreuses mobilités annoncées.

Nous nous sommes déjà engagés à suivre de près les personnes qui seront redéployées. Un accompagnement individuel est nécessaire.

Le risque habituel dans cette situation est d’avoir des RH qui redistribuent les rôles et les missions sans connaitre les profils et les métiers, et de retrouver quelques mois plus tard les salariés en difficultés professionnelles.

Nous tenons à disposition tout le détail communiqué sur ces réorganisations.

Prochaines étapes : La direction doit fournir sur notre demande la liste exhaustive des métiers touchés par une mobilité et les organigrammes nominatifs.

Le projet doit ensuite recevoir l’avis des CHSCT des sites de Meudon et La Ciotat puis du CCE.