Articles

augmentations

Comment Gemalto récompense ses contributeurs

Quelques chiffres pour comparer la reconnaissance de Gemalto à ses contributeurs.

L’augmentation annoncée par la direction cette année sera de 1.5% pour les cadres et de 1.8 à 2.3% pour les Etams et opérateurs selon leur tranche de salaire. Cela représente pour les 2800 salariés en France un total de 2.6M€.

comparée :

  • Aux actions gratuites exerçables en 2016  à environ 120 salariés, opération récurrente

Elles ont été attribués à environ quelques dizaines de personnes sur Meudon, Gémenos, Ciotat et d’autres plus faibles sur Pont Audemer et Tours

Soit un total global France de  15 M€

  • Aux actions gratuites de nos dirigeants en 2016, montant similaire les années antérieures

Philippe Vallée : 143 731 (7,6 M€)      Olivier Piou : 42 999 (2,28 M€)

Frédéric Trojani – Sébastien Cano – Jacques Tierny  20 100 (1 M€)

Soit un total global de   13 M€

source: Trivano

  •  Aux dividendes versés aux actionnaires en Juin 2016

Soit un total global de   42 M€

 

Pour information (source AON Hewitt: 306 entreprises, tous secteurs, toutes tailles):

La moyenne des augmentations en France     2016:  2,7%  –   2017:  2,3%

La moyenne des augmentations à Gemalto    2016:  0,7%  –   2017:  1,5%

 

La CFE-CGC ne s’oppose pas à la rémunération raisonnable des actionnaires et des dirigeants.

La CFE-CGC veut pour les salariés un  partage équitable  de la valeur ajoutée.

part variable, salaires

Bonus sur résultats 2015 : le grand tour de passe-passe de Gemalto

Les excellents résultats de Gemalto sitôt proclamés, la direction s’affaire à expliquer pourquoi les salariés éligibles au bonus ne toucheront pas la partie liée aux résultats de Gemalto grâce à un jeu d’écriture comptable.

Les salariés concernés mesurent encore plus cette année la précarité de cette part variable de leur rémunération : quand les résultats sont décevants ils ne la touchent pas et quand les résultats sont bons, ils ne la touchent pas non plus ! Et ceci cumulé à des augmentations de salaires proches de zéro pour la première fois à Gemalto !

Cela leur permet surtout de mesurer le niveau d’intégrité de nos dirigeants qui se sont largement servis en actions gratuites en septembre dernier et qui sauront tirer profit des effets de la publication de ces très bons résultats.

Choqués par l’aspect immoral de ce tour de passe-passe, les élus CFE-CGC vérifient l’aspect légal et les voies de recours possibles